X
GO
Avertissement

Si vous voyez ce message, c'est que vous n'êtes pas un membre actif. Pour devenir un membre actifs et avoir accès à la section du forum réservé aux membres actifs, vous devez cotiser un petit $15 par chèque ou via Paypal.

En étant membre actif, vous serez au coeur de l'action et aurez droit de vote sur les objectifs de l'APSQ. Pour devenir membre actif, cliquez ICI.

PrécédentPrécédent Go to previous topic
SuivantSuivant Go to next topic
Dernié sujet 13 déc. 2010 05:48 par  Ronald Raymond
Ronald Raymond, VP de l'APSQ à CKAC Sport
 2 Réponses
Trier:
Vous n'êtes pas autorisé à ajouter une réponse.
Auteur Messages
Stéphan Bourgeois
Advanced Member
Advanced Member
Posts:789


--
10 déc. 2010 04:35

    Bonjour,

    Voici l'enregistrement de l'interview de Jean Chartrand avec notre Vice-President Ronald Raymond.

    Entrevue

    0
    Normand Filion
    New Member
    New Member
    Posts:


    --
    11 déc. 2010 09:57

    BONJOUR RONALD,
    J’AI ÉCOUTÉ L’ENTREVUE DE JEUDI SOIR DERNIER, CE FUT UNE BONNE ENTREVUE, J’AI RESSENTI QU’IL Y AVAIT DU MOINS JE CROIS, BEAUCOUP DE NERVOSITÉ DANS L’AIR LORS DE CETTE ENTREVUE…AU MOINS L’APSQ A FAIT PARLER D’ELLE, C’EST-CE QUI COMPTE LE PLUS AU DÉPART. MERCI !
    SI JE PEUX ME PERMETTRE, J’AJOUTERAI UN AJOUT CONSTRUCTIF À CET ÉGARD.
    MAIS JE SAIS AUSSI QUE LE TEMPS D’ANTENNE ÉTAIT TROP COURT MALHEUREUSEMENT….
    VOICI QUELQUES POINTS….
    J’AURAIS AIMÉ SI JE PEUX ME PERMETTRE QU’ON PARLE QUE LES CYNOBACTÉRIES, LES ALGUES BLEUES, LES MOULES ZÉBRÉES ET L’ÉROSION QUI CAUSE UN VIELLISSEMENT PRÉMATURÉ DES LACS ET RIVIÈRES, NE SONT PAS DÛ EN MAJEUR PARTIE À CAUSE DES PÊCHEURS ET DES PLAISANCIERS.
    L’AGRICULTURE CAMPÉS TROP PRÈS DES BANDES RIVERAINES OU DES INSECTICIDES ET DES MATIÈRES ACIDES SONT UTILISÉES, LA COUPE DES ARBRES EN BORDURE DES LACS, LES FOSSES SEPTIQUES QUI SONT DANS UN MAUVAIS ÉTAT SONT DE BEAUCOUP PLUS RESPONSABLE DE LA DÉTÉRIATION DES PLANS D’EAU AU QUÉBEC QUE L’UTILISATION DES PLANS D’EAU PAR LES PÊCHEURS ET LES PLAISANCIERS, QUE LE LAC TREMBLANT EST ENSEMENCÉ À PARTIR DE NOS PERMIS DE PÊCHE.
    QUE LES MUNICIPALITÉS POURRAIT CHERCHER DES SOLUTIONS ET EN DISCUTER AVEC LES ASSOCIATIONS DE PÊCHE ET LES PLAISANCIERS DE CHAQUE RÉGION ,OU L’ON RETROUVE DES PROBLÉMATIQUES. LES PLAISANCIERS AUSSI NE DOIVENT PAS ÊTRE LAISSÉ EN RESTE ET ÊTRE SOLLICITÉ.
    ÉNUMÉRÉS DES SOLUTIONS ENVISAGEABLES, CAR IL Y EN A….
    VOUS AVEZ PARLÉ DE LIMITATIONS DES FORCES DES MOTEURS SUR CERTAINS PLANS D’EAU, ON POURRAIT AUSSI AJOUTER :
    SUR UN PETIT PLAN D’EAU ON POURRAIT RESTREINDRE LE NOMBRE D’EMBARCATIONS DANS CERTAINS CAS, INSTALLER DES BOUÉES AUTOUR DES LACS POUR LIMITER LA PRÉSENCE DES EMBARCATIONS PRÈS DES BERGES, PERMETTRE SEULEMENT L’UTILISATION DE MOTEURS ÉLECTRIQUES OU INTERDIRE LES MOTEURS À DEUX TEMPS DANS CERTAINS PLANS D’EAU…
    M.CHARTRAND A BIEN TENTÉ D’ALERTER TOUS LES PÊCHEURS ET LES PLAISANCIERS DE SE RÉVEILLER SUR CETTE CAUSE.
    J’AURAIS AIMÉ QU’ON S’ADRESSE AUSSI AUX COMMERÇANTS DES RÉGIONS TOUCHÉES, ÇA LES CONCERNE, LES COÛTS DE LA DESCENTE + DES FRAIS DE LAVAGE A FAIT SUREMENT BAISSER VOS REVENUS VIA LA BAISSE DU TOURISME DANS VOTRE RÉGION, IL EST GRAND TEMPS QUE VOUS AUSSI VOUS RÉAGISSEZ ! ALLEZ VOUS PRÉSENTER À VOS CONSEILS DE VILLE !
    J’AVAIS LE GOÛT DE PONDRE UN TEXTE CAR J’AI TOUJOURS CETTE CAUSE TRÈS À CŒUR…
    merci !
    0
    Ronald Raymond
    New Member
    New Member
    Posts:


    --
    13 déc. 2010 05:48

    Merci normand effectivement la nervosité était présente mais ce fut un plaisir de parler aux noms des pécheurs sportifs. Je retiens tes commentaires et t'en remercie. Suite à cet entrevu après discussion avec des amis la vitrine de cette entrevue doit nous servir de tremplin.

    Depuis que je suis avec l'APSQ j'ai écouté les commentaires qui ressorte de chacun et le constat est que tous les amateurs, membres et le grand publics sont unanimes dans le recule de nos droits aux accès des descentes de bateaux et la question qui tue "Qui en est responsable?"

    L'article de M. Patrick Campeau fait ressortir la question au Ministre qui se dit préoccuper de la situation et il veut établir des discutions sur le sujet. Ok mais comment, avec qui, qui parlera aux noms des pêcheurs sportifs. Une commission parlementaire ayant le seul sujet des accès des décentes de mise à l'eau ne s'adresse à d'autres groupes, plaisancier, canoteur et tous autres utilisateurs qui eux aussi aurons droit de paroles.

    Nous devons en premier lieux recevoir le mandat de nos membres, par la suite il sera facile de transmettre la demande car tous pourrons faire signé dans leurs milieux travails, commerces, grand public à leurs demander un appui .La signature pour une demande que l'APSQ demande une commission parlementaire et parle au nom des pêcheurs sportifs.

    Ronald Raymond

    0
    Vous n'êtes pas autorisé à ajouter une réponse.