X
GO
Le Blogue
26

Récit du séjour de pêche au lac Témiscouata avec Daniel Robitaille

publié le
Récit du séjour de pêche au lac Témiscouata avec Daniel Robitaille

Récit du séjour de pêche au lac Témiscouata

Par Stéphan Bourgeois, président de l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec.

Chaque année depuis déjà 5 ans, Daniel Robitaille, pêcheur professionnel et animateur de l’émission Leurre Juste, m’accompagne avec un gagnant de la campagne d’adhésion et son invité, pour un séjour de deux jours de pêche et trois nuitées.

Cette année, nous avons été invités à séjourner au camping Sous-Bois de l’Anse à Saint-Juste-du-Lac, une petite municipalité d’un peu moins de 600 âmes, située sur la rive est du majestueux lac Témiscouata. Daniel et moi avons pris l’habitude d’arriver une journée à l’avance afin de faire un peu de prospection avant l’arrivée du gagnant et son invité.

Chaleureux accueil à Saint-Juste-du-Lac

Nous avions donc prévu d’arriver pour l’heure du souper le dimanche 5 septembre. Afin d'agrémenter le voyage, nous avons décidé de prendre le traversier à Notre-Dame-du-Lac. Rien de mieux pour admirer le magnifique paysage que nous offre le lac Témiscouata! Sans compter que contourner le lac par Dégelis ajoute un peu moins de 42 km au compteur.

À notre arrivée au camping, nous avons été chaleureusement accueillis par le pro maire Mario Guimont et la gérante du camping Gila. Gila nous a fait visiter la marina en plus de nous indiquer les emplacements qui nous étaient réservés. Je remarque que les prises de courant sur les quais ne sont pas des prises 120 V standards, mais des prises de type génératrice ou camping-car. Si vous prévoyez y louer un emplacement, prévoyez d’y apporter un adaptateur. Faute d’avoir un adaptateur, nous décidons de ne pas utiliser l’emplacement à quai pendant la nuit.

Restaurant du camping

Voulant à tout prix encourager l’économie locale, nous tenions à manger au restaurant du camping. Le restaurant du camping est opéré par Édith Bégin qui est associée à B&M Service de traiteur. Édith est d’une grande gentillesse et je vous assure que le repas que nous y avons pris Daniel et moi goûtait le ciel!

La Maison du ruisseau

Suite à une erreur de réservation et le chalet du camping étant loué le jour de notre arrivé, la municipalité nous a gracieusement hébergés à la Maison du ruisseau. Après le souper, le propriétaire de la maison nous escorte jusqu’à la maison. Il nous raconte brièvement l’histoire de cette maison qui avait été laissée à l’abandon et que sa femme et lui en ont fait l’acquisition pour ensuite la rénover de fond en comble. Je vous assure que les rénovations ont été bien faites et que la maison est sublime. Il y a trois chambres à l’étage avec salle de bain privée. Cette maison peut accueillir aisément trois couples provenant de différentes bulles familiales. La maison est située sur un immense terrain et il y a même un petit poulailler avec trois poules. Si les poules sont collaboratives, vous aurez peut-être des œufs frais pour déjeuner. Ce ne fut malheureusement pas le cas pour nous.

Journée de prospection

Un membre de Leurre Juste Premium, un habitué du lac Témiscouata, avait offert de nous accompagner lors de notre journée de prospection. Joël Lord, un gars de Notre-Dame-du-Lac nous attendait à la descente de bateau situé tout juste à côté de la traverse.

Joël nous a fait faire le tour de la plupart des endroits normalement productifs pour la capture de touladi (truite grise). Pour ma part, j’ai attrapé deux touladis un peu plus petits que la limite de longueur permise, qui est de 60 cm sur le lac Témiscouata. Plusieurs pêcheurs rencontrés nous disent que la moyenne des captures légales est d’environ 20%. Pour la prospection, nous utilisons trois leurres différents et deux techniques différentes. Nous utilisons les deux downriggers et une ligne montée avec un marcheur de fond. Pour accélérer la descente du marcheur de fond de 3 oz, un plomb coulissant de 2 ou 3 oz est inséré avant l’attache du marcheur de fond. Nous avons également tenté la pêche au jig à plusieurs endroits et avons eu plusieurs attaques.

Au terme de cette journée, nous avons attrapé sept poissons, dont deux dépassant la limite de 60 cm. Daniel et Joël ont réussi à déjouer deux spécimens de taille respectable.

Arrivé du gagnant et son invité

J’avais prévu le souper pour Daniel et pour le premier soir au chalet. Comme il n’y a pas de BBQ, j’ai apporté un petit BBQ portatif pour y cuire des poitrines de poulet marinées qui seront accompagnées de patates grelots et d'une salade.

Notre gagnant Érick Bureau, et son invité Martin Charbonneau, sont arrivés un peu avant que nous commencions à manger. J’avais prévenu Érick que je prévoyais les soupers des deux jours de pêche de mardi et mercredi et de souper en chemin avant d’arriver. Curieusement, ils ont eux aussi soupé au restaurant du camping et ils ont également dit que ça goûtait le ciel. Le restaurant devait être fermé du lundi au mercredi selon l’horaire de la basse saison, mais Édith Bégin n’est pas difficile à convaincre d’ouvrir si deux clients promettent de s’y rendre.

Pour la nuit, Daniel occupe la chambre privée au rez-de-chaussée et moi, Érick et Martin nous partageons la mezzanine.

Première journée de pêche ... à oublier

L’expression « les jours se suivent et ne se ressemblent pas » est tout à fait appropriée pour cette première journée de pêche qui se solda par aucune prise. Quand les poissons décident de ne pas collaborer, c’est eux qui ont le dernier mot. Nous avons essayé toutes sortes de techniques. Daniel n’acceptant pas facilement le KO, nous avons multiplié les efforts pour déjouer les touladis, en vain.

Au souper, j’ai prévu une lasagne accompagnée d’une salade César et d'un vin rouge. Pendant que nous étions en train de manger, nous recevons la visite de Michel Normand, l’ancien maire de Saint-Juste-du-Lac. C'est lui qui nous avait invité et il trouvait dommage de ne pas avoir pu nous accueillir. Il a démissionné du poste de maire quelques jours avant notre séjour pour des raisons personnelles. Quel personnage ce monsieur qui a fait carrière comme avocat dans la région de Québec.

Deuxième journée de pêche : la revanche

Cette deuxième journée fut meilleure, notre gagnant Érick a croisé le fer avec deux spécimens. Il manquait quelques millimètres au premier touladi pour pouvoir le conserver, mais le deuxième dépassait largement le 60 cm. Martin n’a pas eu la chance d’en attraper un, bien qu’il ait eu plusieurs attaques sur son jig.

Lorsque nous sommes revenus au chalet, Dominique Létourneau, la directrice générale de Saint-Juste-du-Lac est venue nous saluer. Elle était accompagnée de son conjoint et de ses enfants. C’est Dominique qui a planifié et coordonné notre séjour à Saint-Juste-du-Lac.

Pour cette deuxième soirée, j’avais prévu des tournedos de poulet marinés accompagnés de patates grelots et d'une salade. Nos invités nous ont offert le vin rouge. Nous avons eu des discussions animées. Daniel, Érick et Martin se sont mis à discuter de coaching de hockey junior jusqu’à environ 23 heures. Daniel qui commençait le tournage d’une émission Leurre Juste le lendemain matin avec son équipe de tournage devait se lever vers 5 heures.

 

Mission accomplie

Encore une foi, ce fut un merveilleux séjour en compagnie de gens bien agréables. Je tiens à remercier le conseil municipal de Saint-Juste-du-Lac, sa directrice générale Dominique Létourneau, l’ancien maire Michel Normand et le pro maire Mario Guimont de nous avoir accueillis si chaleureusement. Merci également à Gila, la directrice du camping, qui a fait en sorte que tout soit parfait.

Merci à Joël Lord de nous avoir fait découvrir le lac Témiscouata. Merci à tous ceux et celles que nous avons croisés et qui nous ont conseillés sur les endroits à explorer et les leurres à utiliser.

Merci à Érick Bureau, notre gagnant de la campagne d’adhésion 2021 et son invité Martin Charbonneau d’avoir participé à cette belle aventure et d’avoir fait en sorte qu’elle soit parfaite.

Finalement, merci Daniel Robitaille de soutenir l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec et de nous offrir deux journées de pêche chaque année depuis déjà cinq ans. C’est un honneur de t’accompagner et ça fait de moi un meilleur pêcheur.

Destination 2022

Nous sommes déjà à la recherche d’un endroit pour un séjour de pêche avec Daniel Robitaille pour 2022. Vous aimeriez nous accueillir dans votre établissement l’année prochaine? Contactez-nous pour discuter des possibilités à info@apsq.ca. Il est possible de poursuivre le séjour du tournage d’un épisode Leurre Juste.

| Catégories: Textes | Tags: | Nombre de vues: (732) | Retour
0 ( 0 reviews)

Publier un commentaire