X
GO
Le Blogue
09

Un pêcheur résidant Québécois pêchant exclusivement hors Québec

publié le
Un pêcheur résidant Québécois pêchant exclusivement hors Québec

Bonjour j'ai 55 ans.

Pêcheur depuis ma tendre enfance et ayant grandi à Montréal j'ai pu profiter, de 12 à 20 ans, de quelques plans d'eau facilement accessibles à vélo ou à pied.

En grandissant j'ai commencé à utiliser des embarcations ce qui m'offrait encore plus de possibilité dont l’utilisation de beaucoup de descentes publiques plus où moins facile d'accès; de 20 à 40 ans j'ai aussi dument prospecté des Zec et des réserves fauniques.

Au début de la quarantaine la réalité a commencé à être plus compliquée concernant les descentes publiques. Imposition de frais exorbitants, interdiction d'accès à certains plans d’eau, bref de moins en moins d'accessibilité pour pratiquer ma passion.

Puis un jour, il y a de cela 10 ans, une « écoeurantite » aigue m’a envahi et j’ai décidé d'aller pêcher en Ontario.

Plus précisément je visais le grand lac Ontario avec des descentes accessibles et des frais d’utilisations raisonnables.

Je pouvais enfin me permettre de pratiquer ma passion à un plus grand niveau.

Entre l’âge de 20 et 42 ans, j’ai dépensé beaucoup d'argent au Québec dans l’achat de permis, leurres, essences, restaurants, hôtels, etc.

Je vous confirme aujourd’hui que depuis les 10 dernières années aucun argent n’a été dépensé au Québec pour la pêche ni même pour l’acquisition d’un permis.

Je dépense maintenant seulement en Ontario là où on apprécie notre présence en nous offrant des accès et de meilleurs plans d'ensemencements

Signé:

Un pêcheur résidant Québécois pêchant exclusivement hors Québec

Pierre Leblanc

| Catégories: Textes | Tags: | Nombre de vues: (7761) | Retour
8.83 ( 6 reviews)

Publier un commentaire